Comment le marketing fonctionne et quelles sont ses diverses techniques

Comment le marketing fonctionne et quelles sont ses diverses techniques ?

Définition du marketing

Le marketing est un ensemble de méthodes et de techniques qui visent à rentabiliser une entreprise en conquérant ou en créant des marchés, en les conservant et en les développant. Le marketing s’appuie sur la conception, l’adaptation et la promotion de biens ou de services qui répondent aux besoins et aux attentes des clients potentiels ou existants (bing.com). Le marketing tient compte également de l’environnement et du potentiel de l’entreprise.

Les objectifs du marketing

Le marketing a pour objectif principal de créer de la valeur pour l’entreprise et pour le client. Pour cela, il doit :

• Identifier les besoins et les désirs des consommateurs

• Segmenter le marché en groupes homogènes

• Positionner l’offre par rapport à la concurrence

• Définir le mix-marketing (produit, prix, distribution, communication)

• Mesurer la satisfaction et la fidélité des clients

• Adapter l’offre en fonction des évolutions du marché

 

Les types de marketing

Il existe différents types de marketing selon le secteur d’activité, la cible visée ou le canal utilisé.

Voici quelques exemples :

• Le marketing BtoC (Business to Consumer) : il s’adresse aux clients finaux qui consomment directement les produits ou services (anthedesign.fr).

• Le marketing BtoB (Business to Business) : il s’adresse aux entreprises qui achètent des produits ou services pour leur propre usage ou pour les revendre (anthedesign.fr).

• Le marketing direct : il utilise des moyens personnalisés pour contacter directement les prospects ou les clients (courrier, téléphone, e-mail…) (anthedesign.fr).

• Le marketing digital : il utilise les technologies numériques pour communiquer avec les internautes (site web, réseaux sociaux, publicité en ligne…) (anthedesign.fr).

• Le marketing social : il vise à influencer les comportements des individus ou des groupes dans un sens favorable à leur bien-être ou à celui de la société (santé publique, environnement…) (anthedesign.fr).

Lire Aussi...  5 avantages d'embaucher une bonne agence de marketing numérique

Il existe d’autres types de marketing selon la stratégie adoptée ou le moyen utilisé.

Voici quelques exemples :

• Le marketing sortant (ou outbound) : il consiste à diffuser des messages publicitaires vers une large audience sans tenir compte de ses besoins ou de son consentement (TV, radio, affichage…) (ahrefs.com) (asana.com).

• Le marketing personnalisé : il utilise les données collectées sur les clients pour leur proposer des offres adaptées à leurs préférences et à leur comportement d’achat (asana.com).

• Le marketing d’influence : il fait appel à des personnes influentes sur les réseaux sociaux pour promouvoir une marque, un produit ou un service auprès de leur communauté (ahrefs.com) (asana.com).

• Le marketing expérientiel : il vise à faire vivre aux clients une expérience unique et mémorable en lien avec la marque, le produit ou le service (animation, dégustation, jeu…) (guese.fr).

• Le marketing viral : il repose sur le bouche-à-oreille et le partage de contenus attractifs ou provocateurs sur internet pour créer un buzz autour d’une marque, d’un produit ou d’un service (guese.fr).

• Le marketing sortant (ou outbound) : il vise à attirer l’attention des consommateurs par des messages publicitaires diffusés massivement. Il a l’avantage d’être visible et de toucher un large public, mais il a aussi l’inconvénient d’être coûteux, intrusif et peu ciblé. Un exemple de marketing sortant est la publicité télévisée.

• Le marketing personnalisé : il utilise les données collectées sur les clients pour leur proposer des offres adaptées à leurs préférences et à leur comportement d’achat. Il a l’avantage d’être pertinent et de fidéliser les clients, mais il a aussi l’inconvénient de nécessiter une analyse approfondie des données et de respecter la vie privée des clients. Un exemple de marketing personnalisé est le programme de fidélité d’une enseigne.

• Le marketing d’influence : il fait appel à des personnes influentes sur les réseaux sociaux pour promouvoir une marque, un produit ou un service auprès de leur communauté. Il a l’avantage d’être crédible et viral, mais il a aussi l’inconvénient d’être difficile à contrôler et à mesurer. Un exemple de marketing d’influence est le partenariat entre une marque de cosmétiques et une blogueuse beauté.

Lire Aussi...  Le référencement est-il utile ou non?

• Le marketing expérientiel : il vise à faire vivre aux clients une expérience unique et mémorable en lien avec la marque, le produit ou le service. Il a l’avantage d’être engageant et différenciant, mais il a aussi l’inconvénient d’être complexe à mettre en œuvre et à évaluer. Un exemple de marketing expérientiel est le pop-up store éphémère d’une marque.

• Le marketing viral : il repose sur le bouche-à-oreille et le partage de contenus attractifs ou provocateurs sur internet pour créer un buzz autour d’une marque, d’un produit ou d’un service. Il a l’avantage d’être peu coûteux et puissant, mais il a aussi l’inconvénient d’être aléatoire et risqué. Un exemple de marketing viral est la vidéo « Gangnam Style » du chanteur Psy.

Pour mesurer l’efficacité et le retour sur investissement (ROI) de chaque type de marketing, il faut définir des indicateurs clés de performance (KPI) adaptés aux objectifs visés (notoriété, trafic, conversion…). Par exemple :

• Pour le marketing sortant : le nombre de vues ou impressions, le taux de clics ou conversions…

• Pour le marketing personnalisé : le taux d’ouverture ou réponse aux emails ou SMS personnalisés…

• Pour le marketing d’influence : le nombre ou la qualité des abonnés ou commentaires générés par les influenceurs…

• Pour le marketing expérientiel : le nombre ou la satisfaction des participants aux événements…

• Pour le marketing viral : le nombre ou la portée des partages ou mentions sur les réseaux sociaux…

Les tendances actuelles et futures du marketing sont liées aux évolutions technologiques et sociétales qui influencent les comportements des consommateurs.

Voici quelques exemples :

• Le marketing digital : il utilise les technologies numériques (internet, mobiles…) pour interagir avec les clients en temps réel et leur offrir une expérience personnalisée.

Lire Aussi...  Comment créer une campagne efficace dans le marketing numérique

• Le marketing social : il intègre les préoccupations sociales (environnementales, éthiques…) dans la stratégie marketing pour répondre aux attentes des clients responsables.

• Le neuromarketing : il applique les connaissances en neurosciences pour comprendre les mécanismes cérébraux qui influencent les décisions des consommateurs.

Les défis à relever pour s’adapter à ces évolutions sont nombreux :

• Se former aux nouvelles compétences et outils nécessaires pour le marketing digital.

• Se différencier des concurrents et fidéliser les clients en proposant une valeur ajoutée sociale.

• Respecter les normes éthiques et légales liées à l’utilisation des données personnelles et à l’influence sur le comportement des consommateurs.

 

conclusion :

Le marketing est un domaine vaste et varié qui regroupe de nombreux types de stratégies et de techniques pour promouvoir une marque, un produit ou un service. Chaque type de marketing a ses avantages et ses inconvénients, ses exemples et ses indicateurs de performance. Le choix du type de marketing le plus adapté dépend du secteur d’activité, de la taille de l’entreprise, du budget disponible et des objectifs visés. Le marketing doit également s’adapter aux évolutions technologiques et sociétales qui influencent les comportements des consommateurs. Le marketing digital, le marketing social et le neuromarketing sont quelques-unes des tendances actuelles et futures du marketing qui présentent des opportunités mais aussi des défis à relever.